L'école communale

Maires simples exécutants des hautes oeuvres ?

En ces temps, où on veut supprimer des communes,

les dissoudre dans des agglomérations,

et surtout,

faire des maires ( l'élu le plus proche des citoyens ! ) de simples exécutants des hautes oeuvres,

voici juste un petit arrêt sur un passage de Tocqueville que je n'ai jamais oublié depuis que je l'ai lu, il y a longtemps...


 

Parmi toutes les libertés, celle des communes, qui s'établit si difficilement, est aussi la plus exposée aux invasions du pouvoir. Livrées à elles-mêmes, les institutions communales ne sauraient guère lutter contre un gouvernement entreprenant et fort; (...) 

C'est pourtant dans la commune que réside la force des peuples libres. Les institutions communales sont à la liberté ce que les écoles primaires sont à la scienceelles la mettent à la portée du peuple; elles lui en font goûter l'usage paisible et l'habituent à s'en servirSans institutions communales une nation peut se donner un gouvernement libre, mais elle n'a pas l'esprit de la liberté.*

 


 

http://www.mairespourlenfance.fr/petition-de-soutien-aux-elus

http://www.lamanifpourtous.fr/fr/fil-d-infos-fr/738-tourcoing-bouissa-et-bentorki-demissionnent

 

 

200px-detocque.jpeg*Alexis de Tocqueville (1835), De la démocratie en Amérique I (première partie)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site