PCF

et voilà l'avis du PCF.... :


(...)

En réalité on veut nous faire croire qu’il faut se résigner aux « débordements » de notre société, qu’il suffit de les encadrer par la loi en s’assurant du volontariat de la mère porteuse ! Voilà une démarche classique de justification bien-pensante de la domination. Au 19°siècle pour légitimer le travail des enfants, ne mettait-on pas en avant l’approbation des familles ? Sans oublier les prostituées « heureux/ses »…. Il n’y a pas plus de GPA éthique que de prostitution éthique, il ne s’agit pas « de disposer librement de son corps » mais de disposer du corps d’autrui ! La GPA éthique est une chimère, un fantasme quand dans la réalité, la gestation pour autrui s’inscrit dans un contrat de type commercial.

Des intérêts individuels cherchent à faire établir des directives, des recommandations, des lois au détriment de l’intérêt général. Nous cherchons à construire une société juste et solidaire et non à encadrer des pratiques relevant de l’esclavage. Les formes anciennes de servitude nous indignent autant que les nouvelles formes présentées au nom de l'éthique.

Nous demandons l'abolition internationale de la gestation pour autrui.

 

Laurence Cohen et la Commission nationale du PCF « Droits des femmes/ Féminisme »
Maya Surdut- Suzy Rotjman et le Collectif National pour les droits des femmes ( CNDF),
Nora Tenebaum et la Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à  la contraception (CADAC), Jocelyne Fildard et la Coordination lesbienne en France.

http://feminisme-communisme.pcf.fr/72152​ 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site